L'« argument de l'illusion » et la philosophie cartésienne des idées

Revue de Métaphysique et de Morale 2 (2):217-233 (2004)
  Copy   BIBTEX

Abstract

Dans Le Langage de la perception, Austin critique la conception habituelle de la perception qui pose que nous ne percevons pas directement les objets, mais des sense data, nos idées, ou des impressions sensibles. Il souligne, contre Descartes, que nos sens sont muets et il montre que le but de l’argument de l’illusion est de rendre réelles les entités intermédiaires. Dans cet article, j’examine les analyses du bâton qui paraît cassé dans l’eau dans les Sixièmes Réponses pour montrer en quoi elles diffèrent de celles fournies par Austin et je montre que dans la philosophie cartésienne des idées, traiter la perception comme un acte mental n’implique pas de considérer les représentations comme des objets qui sont perçus. Grâce à la notion arnaldienne de « réflexion virtuelle », je présente une conception cartésienne de la réalité objective des idées qui ne pose pas d’« êtres représentatifs » dans la perception. Et c’est à la lumière de la mémoire de soi que j’interroge la radicalité de la conception austinienne de la perception.

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 92,150

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Similar books and articles

Bergson, penseur des problèmes mondiaux dans le chapitre IV des Deux sources de la morale et de la religio.Patricia Verdeau - 2007 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 11:25-30.
Nietzsche.Maria Helena Lisboa da Cunha - 2007 - The Proceedings of the Twenty-First World Congress of Philosophy 12:3-6.
Wittgenstein et les machines de Turing.Pierre Wagner - 2005 - Revue de Métaphysique et de Morale 2 (2):181-196.
Brentano et Husserl sur la perception sensible.Denis Fisette - 2011 - Bulletin d'Analyse Phénoménologique 7:37-72.
Pour une approche wittgensteinienne des règles économiques.Bénédicte Reynaud - 2005 - Revue de Métaphysique et de Morale 3 (3):349-374.
Wijsbegeerte, de naamlooze.M. H. J. Schoenmaekers - 1937 - Synthese 2 (1):41 - 45.

Analytics

Added to PP
2011-05-29

Downloads
47 (#339,662)

6 months
6 (#526,916)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

References found in this work

No references found.

Add more references