Physique de l’espace et phénoménologie de l’espace

Philosophia Scientiae 15:197-219 (2011)
  Copy   BIBTEX

Abstract

Qu’est-ce que l’espace? Pourquoi y a-t-il de l’espace plutôt que rien? La physique prétend aujourd’hui répondre à ces questions en se passant de toute référence à l’espace phénoménal du sujet, et donc en totale rupture avec son sens phénoménologique. Nous tiendrons que cette élusion, pour tradi­tionnelle qu’elle soit dans les sciences de la Nature, condamne par avance toute tentative d’explication de l’espace. Et nous montrerons que l’espace que nous construisons comme à notre insu dans la perception est de part en part struc­turé par un rapport au possible, la spatialisation consistant dans son principe à se rendre intelligible les étants en représentant dans la structuration même du monde les possibilités dont nous disposons.

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 94,659

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Analytics

Added to PP
2016-02-04

Downloads
11 (#1,172,863)

6 months
4 (#1,055,413)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

References found in this work

A sensorimotor account of vision and visual consciousness.J. Kevin O’Regan & Alva Noë - 2001 - Behavioral and Brain Sciences 24 (5):883-917.
Intelligence without representation.Rodney A. Brooks - 1991 - Artificial Intelligence 47 (1--3):139-159.
On the interpretation of measurement in quantum theory.H. D. Zeh - 1970 - Foundations of Physics 1 (1):69-76.
Embodiment, spatial categorisation and action.Yann Coello & Yvonne Delevoye-Turrell - 2007 - Consciousness and Cognition 16 (3):667-683.

Add more references