10 found
Order:
  1. Can Berkeley Be an Instrumentalist? Towards a Reappraisal of Berkeley's Philosophy of Science.Luc Peterschmitt - 2008 - Berkeley Studies 19:19-31.
  2.  47
    La Chimie de Homberg: Une Vérité Certaine Dans Une Physique Contestable.Rémi Franckowiak & Luc Peterschmitt - 2005 - Early Science and Medicine 10 (1):65-90.
    This paper aims to provide an account of Homberg's definition of chemistry as given in the first part of his "Essays de chimie". We show that his definition inverts the respective status traditionally assigned to chemistry and physics, which allows Homberg to establish chemistry as a science in its own right. For Homberg, chemistry alone is true, whereas physical explanations, though plausible, remain uncertain. Yet, in his chemical writings, Homberg did not hesitate to make use of physical principles in order (...)
    Direct download (5 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  3.  33
    Un impensé des Principes de la connaissance humaine : la physique mathématique.Luc Peterschmitt - 2010 - Revue Philosophique de la France Et de l'Etranger 135 (1):19.
    J'entends montrer que Berkeley ne traite pas de la physique mathématique dans les Principes de la connaissance humaine, alors qu'il aurait dû le faire. En effet, la manière dont il conçoit la nature est, sur des points cruciaux, à l'opposé de ce qui fonde le traitement géométrique des phénomènes. Dans cette mesure, l'application des mathématiques reste un impensé de l'immatérialisme en 1710, et elle ne sera prise en charge que dans le De Motu. My aim is to show that Berkely (...)
    Direct download (5 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  4. Berkeley Et la Chimie: Une Philosophie Pour la Chimie au Xviiie Siècle.Luc Peterschmitt - 2011 - Classiques Garnier.
    La Siris de Berkeley est peu lue et souvent jugée inutilement obscure et érudite. La replacer dans le contexte de la chimie du XVIIIe siècle permet d'en montrer l'intérêt. Berkeley y propose d'accorder à la chimie une place de plein droit au sein de la philosophie naturelle. À partir de là, il développe une théologie naturelle originale. Mais il n'est pas question de fonder en métaphysique la chimie ni de développer une métaphysique à partir de la chimie.
    Direct download  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  5.  24
    Alain Mothu. La pensée en cornue: Matérialisme, alchimie et saviors secrets à l''ge classique. xii + 408 pp., illus., apps., index. Paris: SÉHA, 2012. €34. [REVIEW]Luc Peterschmitt - 2014 - Isis 105 (2):440-441.
    Direct download (3 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  6.  15
    La critique du réalisme leibnizien dans le De Motu de Berkeley.Luc Peterschmitt - 2003 - Astérion 1.
    L’objet de Berkeley dans le De Motu est de marquer l’autonomie de la mécanique (ou dynamique) et de la métaphysique, en montrant que le concept de force tel qu’on l’utilise en mécanique ne peut servir à déterminer ce qu’il en est de la nature des choses. Pour établir cette distinction entre ces deux domaines du savoir, Berkeley à la fois s’appuie sur et critique la notion leibnizienne de force : Leibniz assure la réalité de la force dérivative (concept mécanique) en (...)
    Direct download (3 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  7.  16
    Le programme « baconien » des chimistes de la Royal Society.Luc Peterschmitt - 2008 - Methodos 8.
    La réception de la philosophie naturelle de Bacon est une réception tronquée, y compris et surtout chez ceux qui se disent baconiens, en particulier à la Royal Society. Nous expliquons ce décalage, en montrant la fonction de la référence à Bacon, à propos de la chimie : même s’il n’est pas authentique, le baconisme de la Royal Society libère un espace théorique pour la chimie, puisqu’il interdit tout a priori portant sur ce que l’on peut admettre au titre de principe (...)
    Direct download (4 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  8.  8
    Didier Kahn. Le Fixe Et le Volatile: Chimie Et Alchimie, de Paracelse À Lavoisier. 233 Pp., Illus., Bibl., Index. Paris: CNRS, 2016. €22. [REVIEW]Luc Peterschmitt - 2017 - Isis 108 (2):443-444.
    No categories
    Direct download (3 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  9.  11
    Fontenelle et la chimie : la recherche d’une « loi fondamentale » pour la chimie.Luc Peterschmitt - 2012 - Methodos 12.
    Dans cet article, je propose de reprendre la position de Fontenelle à l’endroit de la chimie. C’est une science qu’il connaît mal avant de devenir Secrétaire de l’Académie Royale des Sciences, et dont il doit, comme Secrétaire de l’institution, chercher une légitimité qu’il a contesté à titre personnel. Or la façon dont il rend compte des mémoires de chimie montre que Fontenelle accompagne l’évolution de cette science à partir de 1699, en se montrant ouvert à ce qu’elle propose de nouveauté. (...)
    Direct download (3 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  10.  8
    Bacon et la chimie. A propos de la réception de la philosophie naturelle de Francis Bacon aux XVIIeet XVIIIe siècles.Luc Peterschmitt - 2005 - Methodos 5.
    Selon la majorité des historiens, la réception de la philosophie de Bacon signale l’échec de la tentative de restauration des sciences du Lord Chancelier. Bacon n’a pas été lu fidèlement, parce que la philosophie naturelle qu’il promeut ne correspond pas aux canons effectifs de la nouvelle science. Toutefois, ce constat est partiel : en jugeant Bacon à l’aune essentiellement de la physique mathématique, il ne tient pas compte de l’histoire de la chimie. L’analyse de la manière dont Boerhaave, chimiste hollandais (...)
    Direct download (4 more)  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark