4 found
Order:
  1.  18
    Compte Rendu de Anna Caterina Dalmasso, Le Corps, c’est l’écran. La philosophie du visuel de Merleau-Ponty.Charles Bobant - 2019 - Chiasmi International 21:379-388.
    Dans son livre Le corps, c’est l’écran. La philosophie du visuel de Merleau-Ponty, Anna Caterina Dalmasso met en évidence la présence de la pensée merleau-pontienne dans les réflexions contemporaines relevant des visual studies, de la médiologie et des études cinématographiques. Les analyses menées révèlent un Merleau-Ponty à l’origine d’un certain nombre de « tournants » majeurs dans le questionnement, touchant notamment à la conception de l’image et du médium. Enfin, l’une des ambitions – et l’une des réussites – de l’ouvrage (...)
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  2.  12
    L’esthétique-artistique transcende l’esthétique-sensible. Sur la phénoménologie de l’art de Henri Maldiney.Charles Bobant - 2022 - Philosophie 154 (3):82-93.
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  3.  17
    Merleau-Ponty et l’art.Charles Bobant - 2019 - Chiasmi International 21:337-354.
    Dans ce travail, nous tentons de démontrer que l’interrogation merleau-pontienne sur l’art s’ordonne selon trois mouvements spéculatifs distincts et successifs. Dans les années quarante, l’élaboration d’une phénoménologie de la perception conduit Merleau-Ponty à aborder l’art à partir de l’oeuvre d’art et du sujet percevant qui la reçoit, c’est-à-dire du spectateur. Au début des années cinquante, cette phénoménologie de l’oeuvre d’art et de la perception esthétique fait place à une philosophie de l’expression. Le point de départ du questionnement artistique change : (...)
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  4.  10
    Penser la danse avec Mikel Dufrenne.Charles Bobant - 2022 - Noesis 37:43-53.
    Cet article vise à exposer et discuter les thèses du phénoménologue Mikel Dufrenne au sujet de la danse. Dans _Phénoménologie de l’expérience esthétique_, Dufrenne interroge l’art chorégraphique aux côtés des autres arts et depuis les concepts « d’objet esthétique », « d’_a priori _existentiel » et de « monde ». Plus exactement, il soutient que l’œuvre chorégraphique déploie, par l’entremise des danseurs, de leurs mouvements et des autres éléments scéniques, une atmosphère affective qui correspond à l’attitude existentielle du chorégraphe. Après (...)
    No categories
    Direct download (2 more)  
     
    Export citation  
     
    Bookmark