Le problème du «langage privé» et la conception wittgensteinienne du langage

Dialogue 27 (3):417- (1988)
  Copy   BIBTEX

Abstract

Dans les Recherches philosophiques, Wittgenstein consacre une série importante de remarques au problème du «langage privé». Un langage privé, d'après la définition qu'il donne dans ces passages, est un langage dont les mots sont censés se référer «à ce dont seul celui qui parle peut avoir connaissance; à ses sensations immédiates et privées […]». Le résultat bien connu de sa discussion est que non seulement il n'y a pas en fait, mais il n'est pas possible qu'il existe un tel langage; pour lui, un langage doit être nécessairement «public», c'est-à-dire parlé par plusieurs locuteurs. De l'avis de tous les commentateurs, ces remarques sur le thème du langage privé occupent une place centrale dans les Recherches, mais les opinions diffèrent sur la façon dont on devrait les interpréter. Dans ce qui suit, je défends l'interprétation d'après laquelle sa discussion doit se comprendre en la replaçant dans le cadre d'une philosophie du langage. De façon plus précise, j'essayerai de montrer quel est le lien entre l'«argument du langage privé», comme le désignent les interprètes, l'argument qu'il avance contre l'idée qu'il pourrait exister un langage comme celui-là, et ses vues sur le langage et la signification. Il y a en réalité, je pense, non pas un mais deux «arguments du langage privé» et les deux arguments, que je vais exposer, visent indirectement à mettre en relief une conception d'ensemble du langage, celle qu'il met de l'avant dans ses Recherches, et non pas seulement, de façon plus étroite, une conception ayant trait au langage des sensations. Comme je le dirai aussi plus loin, cette image du langage qu'offre Wittgenstein dans les Recherches soulève une difficulté, si je l'interprète correctement, mais celle-ci n'enlève rien à l'intérêt philosophique de ses remarques.

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 93,031

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Similar books and articles

L'argument du langage privé.Denis Sauvé - 1985 - Dialogue 24 (1):3-.
Wittgenstein et les limites du langage.Pierre Hadot - 2004 - Paris: Libr. philosophique J. Vrin. Edited by G. E. M. Anscombe & Gottfried Gabriel.
De taalphilosophie volgens M. Merleau-ponty.A. De Waelhens - 1954 - Tijdschrift Voor Filosofie 16 (3):402-418.
Fichte et la puissante impuissance du langage.Luis Fellipe Garcia - 2020 - Archives de Philosophie 83 (1):19-32.
Language and language : Approaches to metaphor.John Stewart - 2016 - Corela. Cognition, Représentation, Langage 19 (HS).
Bachelard et le règne du langage.Rodolphe Calin - 2011 - Alter: revue de phénoménologie 19:25-41.

Analytics

Added to PP
2010-09-25

Downloads
36 (#457,551)

6 months
8 (#415,703)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

References found in this work

The Idea of a Social Science.Peter Winch - 1959 - Les Etudes Philosophiques 14 (2):247-248.
The Blue and Brown Books.Newton Garver - 1961 - Philosophy and Phenomenological Research 21 (4):576-577.
I. Knowledge of Other Minds.Norman Malcolm - 1958 - Journal of Philosophy 55 (23):969.
Wittgenstein’s Philosophical Investigations.Norman Malcolm - 1954 - Philosophical Review 63 (4):530-59.
On Wittgenstein's use of the term "criterion".Rogers Albritton - 1959 - Journal of Philosophy 56 (22):845-857.

View all 14 references / Add more references