La compétence : entre le savoir agir et l’agir réel. Perspective de l’énaction

Éthique Publique. Revue Internationale D’Éthique Sociétale Et Gouvernementale 19 (1) (2017)
  Copy   BIBTEX

Abstract

Le cognitivisme localise les phénomènes mentaux dans le cerveau-esprit dans lequel fonctionne une compétence qui mobilise ou transfère d’une situation à l’autre les savoirs qui y sont emmagasinés. Dans cette perspective, une personne compétente se comprend par le cumul de savoirs et de compétences décontextualisés. Par contraste, la perspective de l’énaction localise les phénomènes mentaux dans l’entièreté de la personne en action et en situation, c’est-à-dire dans l’agir réel de la personne en contexte réel. La compétence se comprend alors comme un agir réel qui est à la fois corporel, intentionnel, mental, spatio-temporel, situationnel et dont les fonctions essentielles sont : se disposer, se situer, se positionner et réaliser. Nous argumentons que l’agir réel, qui fonctionne et se développe en situation, traduit mieux ce qu’est une personne compétente que les savoirs et compétences qu’elle accumulerait hors situation.

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 74,174

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Similar books and articles

Agir en professionnel compétent et avec éthique.Le Boterf Guy - 2017 - Éthique Publique. Revue Internationale D’Éthique Sociétale Et Gouvernementale 19 (1).
L’antinomie de l’action: Weil et Camus.Laurent de Briey - 2010 - Les ateliers de l'éthique/The Ethics Forum 5 (2):4-22.

Analytics

Added to PP
2017-07-13

Downloads
14 (#724,702)

6 months
1 (#413,740)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

References found in this work

No references found.

Add more references