La Théorie critique : une rationalité sous tension

Methodos 14 (2014)
  Copy   BIBTEX

Abstract

La dénomination « Théorie critique » recouvre les principaux apports philosophiques des recherches menées dans le cadre de l’École de Francfort, l’Institut für Sozialforschung créé en 1923 sous la République de Weimar, dont Max Horkheimer a pris la direction en 1931. Sous cette dénomination se trouve à vrai dire, non une théorie unifiée de manière organique, qui constituerait à proprement parler un système de pensée dont les contours pourraient être précisément cernés, mais un ensemble divers...

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 91,219

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Similar books and articles

Les possibilités et les limites du langage libéral.Luc J. Wintgens - 1992 - Archives de Philosophie du Droit 37:205-226.
Justification et rationalité des émotions.Anne Meylan - 2018 - Philosophiques 45 (2):477-487.
Habermas: la raison publique.Ridha Chennoufi - 2013 - Librairie Philosophique Vrin.
Sur la théorie des démonstrations.Y. Gauthier - 1981 - Philosophiques 8 (2):273-285.
La dialectique hegelo-adornienne.Alain Patrick Olivier - 2012 - Philosophie 113 (2):23-36.
Critique des idéologies, critique des utopies.Gonçalo Marcelo - 2018 - Études Ricoeuriennes / Ricoeur Studies 9 (1):28-41.

Analytics

Added to PP
2020-09-21

Downloads
11 (#1,075,532)

6 months
5 (#544,079)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

References found in this work

No references found.

Add more references