Think the Whole without the Concept of Totality

Les Cahiers Philosophiques de Strasbourg 45:91-115 (2019)
  Copy   BIBTEX

Abstract

Platon, Aristote et les stoïciens ont pensé le monde comme le Tout (to pan ou to holon) sans utiliser les termes abstraits de pantotès ou de holotès. Il n’y a qu’un seul monde, celui dans lequel nous vivons, qui est une réalité éternelle et singulière. Le concept de totalité suppose un écart par rapport à la totalité concrète existante, il apparaît comme celui de totalitas en latin quand la philosophie met en avant la contingence du monde, ou sa secondarité par rapport à un monde plus parfait, le monde intelligible.

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 91,271

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Similar books and articles

Heidegger, la mort et la totalité.Cristian Ciocan - 2009 - Revue Philosophique de la France Et de l'Etranger 134 (3):291.
Méditation assise : penser au sans penser.Laurentiu Andrei - 2017 - Revue Philosophique de la France Et de l'Etranger 142 (1):15.
La pensée s'exprime « grace » à l'être.Nestor-Luis Cordero - 2004 - Revue Philosophique de la France Et de l'Etranger 129 (1):5.
Thinking the Concept Otherwise.Peter Cook - 1998 - Symposium 2 (1):23-35.
What an Other Other?Miguel Gutiérrez - 2008 - Ideas Y Valores 57 (136):101–110.

Analytics

Added to PP
2019-11-23

Downloads
11 (#1,089,082)

6 months
6 (#470,955)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

References found in this work

No references found.

Add more references