Nouvelles d'Amérique

Multitudes 4 (4):57-62 (2001)
  Copy   BIBTEX

Abstract

Deux décennies après la publication d’ Empire par Antonio Negri et Michael Hardt le bilan est nuancé. Un point de vue brésilien et ami permet d’appréhender à la fois ce qui s’est confirmé au cours de ces années et ce qui au contraire nécessite un nouvel effort d’analyse. L’épuisement de l’expérience des gouvernements progressistes d’Amérique du Sud et la réflexion autobiographique demandent une révision des notions de gauche, de révolution, de luttes, de rapports entre processus constituants et logiques de pouvoir. L’article termine par une évaluation critique de la loyauté de Negri envers la gauche – active pour le « lulisme », passive pour le « chavisme ».

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 92,907

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Similar books and articles

« De la démocratie en Amérique » et l’intraduisibilité de l’anglais.Michaël Oustinoff - 2010 - Hermès: La Revue Cognition, communication, politique 56 (1):71.
Science Commons : nouvelles règles, nouvelles pratiques.Danièle Bourcier - 2010 - Hermès: La Revue Cognition, communication, politique 57 (2):153.
Lettre d'Amérique.André-J. Bélanger - 2001 - Cités 5 (1):193-206.
Histoire de l’Amerique Espagnole. [REVIEW]Marie R. Madden - 1931 - Thought: Fordham University Quarterly 6 (1):142-147.
Echos d'un jazz libre d'Amérique.Ken Vandermark - 2004 - Multitudes 2 (2):157-166.

Analytics

Added to PP
2013-12-01

Downloads
28 (#585,820)

6 months
2 (#1,250,897)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

References found in this work

No references found.

Add more references