Jakob Friedrich Fries

Archives de Philosophie 2 (2):303-323 (2003)
  Copy   BIBTEX

Abstract

Selon Fries, si la philosophie post-kantienne annule les principaux résultats de la révolution critique, une telle erreur d’interprétation a été rendue possible par certaines ambiguités de la théorie kantienne : Kant n’a pas su rigoureusement distinguer la connaissance transcendantale de son objet, à savoir la connaissance a priori ; ce qui l’a ainsi conduit à la tenir elle-même pour une connaissance a priori et à manquer ainsi son caractère psycho-empirique. Cette lecture critique de Kant, qui constituera le fil conducteur de ses œuvres ultérieures, est déjà présente dans la première publication de Fries, « Sur le rapport de la psychologie empirique à la métaphysique » (1798) que nous traduisons ici en français.

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 93,296

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Analytics

Added to PP
2013-11-23

Downloads
18 (#860,222)

6 months
35 (#103,417)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Author's Profile

Christian Bonnet
Université paris 1

Citations of this work

Kant-Bibliographie 2003.Margit Ruffing - 2005 - Kant Studien 96 (4):468-501.

Add more citations

References found in this work

No references found.

Add more references