La contribution des cooccurrences de deuxième ordre à l'analyse sémantique

Corpus 11 (2012)
  Copy   BIBTEX

Abstract

Cet article montre ce que la cooccurrence peut nous apprendre sur la monosémie et comment on peut exploiter l’analyse des cooccurrences de deuxième ordre pour quantifier l’analyse sémantique. Les analyses sont conduites sur un corpus technique (1,7 million d’occurrences) relevant du domaine spécialisé des machines-outils pour l’usinage des métaux. Dans cet article, nous expliquons la méthodologie adoptée pour déterminer le degré de monosémie d’un mot technique à partir de l’analyse du recoupement de ses cooccurrences de deuxième ordre. Dans le but d’affiner les résultats de la mesure de recoupement, nous procédons également à quelques expérimentations qui vont au-delà du simple repérage statistique des cooccurrences et qui font varier différents paramètres, tels que la fenêtre d’observation, le seuil de significativité et la forme graphique ou le lemme des cooccurrences de premier et deuxième ordre. Finalement, nous abordons l’importance de l’intégration des étiquettes morphosyntaxiques dans l’analyse des cooccurrences

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 91,164

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Similar books and articles

Analytics

Added to PP
2013-11-03

Downloads
14 (#925,441)

6 months
2 (#1,114,623)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

References found in this work

No references found.

Add more references