De fysische ervaring in de filosofie Van Malebranche

Tijdschrift Voor Filosofie 30 (3):494 - 534 (1968)
  Copy   BIBTEX

Abstract

La thèse de la vision des idées en Dieu ainsi que la doctrine de l'occasionnalisme ne permettent pas de concevoir comme immédiat le rapport de l'homme avec la réalité physique. Aussi Malebranche s'oppose-t-il à l'argumentation de Descartes en ce qui concerne l'existence d'un monde extérieur, quoiqu'il ait tort de vouloir le faire pour des motifs cartésiens. L'expérience, chaînon indispensable de la démonstration de Descartes, ne conduit pas plus loin qu'à une vraisemblance extrême ; une certitude absolue ne peut être fournie que par la foi. Si cela fait surgir de nouvelles difficultés, pour Malebranche elles ne paraissent pas insurmontables. Le problème de l'existence d'un monde matériel ne porte cependant pas atteinte au statut scientifique de la physique. Malebranche ne considère nullement la foi comme base de sa physique, puisqu'il la conçoit a priori, selon le modèle géométrique. Il est vrai que l'expérience est présente en ce domaine, mais elle ne joue qu'un rôle secondaire. L'examen des textes, considérés dans leur cadre chronologique, permet de montrer comment se dessine en l'occurence un développement facile à discerner. L'expérience gagne de plus en plus en importance. Ce développement se reflète principalement dans les éditions successives du petit traité Des lois de la communication des mouvements. Toutefois, Malebranche ne va pas jusqu'au point de faire de l'expérience un élément constitutif de la physique, car bien qu'il soit prêt à sacrifier, aussi à cause de l'expérience, plusieurs thèses qui étaient essentielles aux yeux de Descartes, il veut rester fidèle à sa méthode. D'ailleurs, on peut se demander si Malebranche ne réclame pas, au plan de l'expérience physique, une révision de la notion même d'expérience. Il faut concevoir l'expérience comme ce qui s'établit en vertu des lois de l'occasionnalisme. Le mot „expérience” ne peut plus désigner une possibilité dont nous sommes capables par nous-mêmes ou qui peut être instituée directement par les corps

Links

PhilArchive



    Upload a copy of this work     Papers currently archived: 92,813

External links

Setup an account with your affiliations in order to access resources via your University's proxy server

Through your library

Similar books and articles

Beschouwingen over conventionalisme en ethiek.A. Wylleman - 1983 - Tijdschrift Voor Filosofie 45 (2):179 - 190.
Malebranche ou l'individuation perdue.Jean-Christophe Bardout - forthcoming - Les Etudes Philosophiques.
Over het panentheisme Van Hartshorne.Willy Coolsaet - 1977 - Tijdschrift Voor Filosofie 39 (1):3 - 28.
L'ame et l'amour selon Malebranche.Jean-Louis Vieillard-Baron - forthcoming - Les Etudes Philosophiques.
Op zoek naar Ware ervaring.A. Peperzak - 1964 - Tijdschrift Voor Filosofie 26 (4):607 - 621.
De totaal-andere in de wijsbegeerte Van P. thevenaz.F. Gevaert - 1967 - Tijdschrift Voor Filosofie 29 (1):98 - 122.
L'inquiétude dans De la Recherche de la vérité.Marc Parmentier - 2011 - Les Etudes Philosophiques 96 (1):85.
La position de D'Alembert Par Rapport au matérialisme.Michel Paty - 1981 - Revue Philosophique de la France Et de l'Etranger 171 (1):49 - 66.
Het symbool.P. Zonneveld - 1962 - Tijdschrift Voor Filosofie 24 (1):3 - 52.
Ontoteologie Van het denken.A. Peperzak - 1964 - Tijdschrift Voor Filosofie 26 (1):3 - 32.

Analytics

Added to PP
2013-09-30

Downloads
10 (#1,216,563)

6 months
1 (#1,507,819)

Historical graph of downloads
How can I increase my downloads?

Citations of this work

No citations found.

Add more citations

References found in this work

No references found.

Add more references